mercredi 21 juin 2017

Les musiciens de Brême, de J. et W. Grimm, et Antoine Guilloppé


Aujourd’hui, c’est la Fête de Musique. Alors quoi, de plus normal, que de parler de musiciens. Et pas n’importe lesquels, ceux du conte classique des Frères Grimm :

Les Musiciens de Brême



Un petit rappel de l’histoire, pour ceux qui auraient oublié leurs classiques ?!
Des animaux trop vieux et rejetés, décident de prendre la route ensemble afin de se rendre à la ville de Brême, pour faire de la musique. En chemin, il tombe sur la maison de brigands, qu’ils décident de chasser, pour s’y installer.



L’union fait la force. C’est la victoire des faibles contre les forts.



J’aime beaucoup les contes classiques, mais j’avoue avoir beaucoup de mal à en trouver qui soit à la fois adaptés au plus jeune (entre 4 et 6 ans), et ayant un texte et des illustrations de qualité.

Il y a bien de nombreuses versions de contes dans, ce que j’appelle la littérature de supermarché. Mais les textes sont souvent rognés et les illustrations flashies peu travaillées.

Il y a aussi de très beaux classiques. Que j’aime beaucoup, mais plus adaptés à des lecteurs experts.

Alors que faire ?

Pour « Les musiciens de Brême », la réponse est simple. Choisir cette version d’Antoine Guilloppé. C’est un livre de qualité. Le texte est accessible et complet ; les illustrations par jeux d’ombre, effets de papier ciselé et couleurs vives, magnifiques. On retrouve dans les images « la marque de fabrique » d’Anoine Guilloppé.

La couverture très soignée, et la trame toilée font leur petit effet, également. J’adore !

Petit plus de ce livre : en dernière page, quelques lignes, pour les parents, revenant sur la vie des Frères Grimm, et les origines de ce conte. De petits repères historiques toujours intéressants.



Bonne lecture !


Titre : Les musiciens de Brême
Auteur : J. et W. Grimm, et Antoine Guilloppé
Editeur : Gautier Languereau       Collection : Les albums merveilleux
Date de première parution : 2013


Je participe à « Chut, les enfants lisent » : http://www.devinequivientbloguer.fr/



jeudi 15 juin 2017

Je compte jusqu'à 3, d'Emile Jadoul


   C’est bientôt la Fêtes des Pères, non ? Alors, aujourd’hui, je reviens avec une histoire de papa.



   Cette histoire, c’est celle d’un papa bouc et de son fils. Papa Bouc est un papa très pressé, mais Petit Bouc, pas vraiment. Alors, que Papa Bouc fait deux choses à la fois (comme boire son café en se douchant ou se raser en se brossant les dents), Petit Bouc prend son temps. Papa Bouc s’énerve et menace de compter jusqu’à 3. Mais Petit Bouc reste calme tout en se préparant. Il finit même par avoir le dernier mot :

« … à l’école, j’ai appris à compter jusqu’à 10. Si tu veux, je peux t’apprendre ! On serait moins pressé le matin …  »

   Ce livre, je l’avais acheté, il y a quelques années, pour mon mari et mon fils. En effet, je les reconnaissais totalement dans ces deux personnages. Mon mari s’occupe des enfants le matin, car je pars plus tôt. Nous nous croisons seulement quelques dizaines de minutes. Et les dialogues d’Emile Jadoul sont ceux que j’entends souvent le matin en enfilant mes chaussures. Ce sont les discussions de mon homme pressé (stréssé ?) et de mon fils toujours très zen et qui prend son temps pour tout. 


   Pour ne rien gâcher, les illustrations sont très amusantes et complètent judicieusement le texte.



   Si vous aussi, vous avez à la maison ce genre de spécimens (pas très rares, il me semble), offrez-leur cet album. Il ne manquera pas de les faire sourire !




Dès 3 ans

Titre : Je compte jusqu’à 3.
Auteur : Emile Jadoul
Editeur : L’Ecole des Loisirs         Collection : Pastel     
Date de première parution : 2005



mercredi 31 mai 2017

Rencontre avec ... Béatrice Egémar


   Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle rubrique : « Rencontre avec … » .

Et ma première rencontre fut avec Béatrice Egémar. L’auteur, entre autres, de « Les Espions de Pharaon – Le fils duTraître ».

J’avais envie de lui poser quelques questions, afin de mieux la connaître, et de vous la faire mieux connaître également.  

C’est parti …. !


Source : Babélio


Comment lui est venue l’idée du sujet de cette série (Les Espions de Pharaon) ?
Elle est, sans nul doute, une passionnée d’Histoire (La plupart de ces livres sont des livres historiques) ? D’Egyptologie, en particulier ?
Depuis longtemps ? L’Egypte était-elle déjà une passion, à l’âge de ses jeunes lecteurs ?
Y a-t-il une époque historique qu'elle affectionne particulièrement ?

Béatrice Egémar est une passionnée d’Histoire, en général ; et, en particulier d’Egypte Ancienne. « Les espions de Pharaon » est sa deuxième série sur ce thème, après « Hori », il y a envrion 15 ans (à l’époque de ces débuts en tant qu’écrivain).
Cette série est née d’une proposition de Fleurus.
Enfant, elle tombe en admiration pour un beau livre appartenant à son grand-père. Sa passion pour l’Egypte est née. Elle se confirmera lors d’un premier voyage dans ce pays avec sa grand-mère.
Forcément, elle reste l’une de ses périodes historiques de prédilection.
Béatrice Egémar dit écrire les livres qu’elle aurait aimé lire à l’âge de ses jeunes lecteurs. Elle espère par ses romans éveiller la curiosité historique des plus jeunes.


Comment a-t-elle écrit ce roman (Le fils du Traître) ? L’idée des deux personnages centraux lui est-elle venue toute suite ?
Ce livre, comme un certain nombre, qu'elle a écrit, a demandé beaucoup de recherches. Ce moment de recherche est-il un moment qu'elle affectionne particulièrement ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à la lecture du roman. ; à la source de l’inspiration, il y a eu le personnage d’Anouket, puis s’y est ajouté le personnage de Méry.
Le travail de recherche est une part conséquente de la préparation d’un roman. C’est pour elle aussi plaisant que l’écriture, en elle-même.
Pour tous les romans historiques, la documentation reste une source inépuisable d’inspiration.
D’où viennent ses connaissances ? Des livres, bien sûr !


Elle écrit pour la jeunesse et pour les adultes. Quel plaisir prend-elle à écrire pour les plus jeunes ?

Béatrice Egémar écrit depuis peu pour les adultes. Elle aime également beaucoup cela. Elle peut être parfois frustré dans l’écriture pour les plus jeunes ; frustrée de ne pouvoir restituer autant qu’elle le voudrait. L’écriture pour les adultes lui ouvrent donc plus de possibilités.
Quand elle écrit pour les enfants, elle part du présupposé qu’ils ne connaissent pas la période historique. Cela demande donc un certain étayage.
Les adultes sont des lecteurs éclairés ; d’autant plus que les lecteurs de romans historiques sont le plus souvent des passionnés d’Histoire. Elle peut donc se permettre plus de description ; ce qui aurait tendance à rebuter des lecteurs adolescents.


Comment écrit-elle ?

Elle se met chaque jour et de manière régulière à son bureau afin d’écrire.


Aime-t-elle aller à la rencontre de son public ?

Oui ! Que ce soit dans les salons ou dans les collèges/lycées.
Elle avoue malgré tout une préférence pour les scolaires, car la séance est faite le plus souvent de discussions, échanges, questions ; ce qui est plus riche qu’une simple séance de dédicace.


Quelle lectrice est-elle ? Une dévoreuse de livres ? Quel type de livres, aime-t-elle lire ? A-t-elle un auteur qu'elle admire particulièrement ?

Oui, elle aime beaucoup lire. Elle est une lectrice éclectique. Mais ses préférences vont vers la littérature américaine et anglaise.
Dans le domaine historique, elle se présente comme une lectrice exigeante et difficile.
Elle aime beaucoup lire et relire ses favoris, comme les Agatha Christie ou les Jane Austen, ou bien encore Harry Potter.  
En ce moment, elle lit, entre autres, Le Cercle Littéraire des des Amateurs d’épluchures de patates , et Joséphine Baker, de J.-L. Bocquet et Catel …


D’autres projets ? A quand la suite ?

Son actualité, c’est la sortie de La Famille la Tornade : Coup de Foudre au Fast-Food. C’est un nouveau volet de la série qui s’articule autour des jumeaux Latornade… Cette série est écrite en collaboration avec Virgine Hanna.

(Attention, révélations !)
Concernant la suite, le tome 2 des Espions de Pharaon est prévu pour l’automne. Le titre sera :  L’étrangère. Le personnage central sera Anouket, et plus particulièrement sa mère.






Merci à Béatrice Egémar, pour ce joli moment de discussion *.


J’espère que cette rencontre avec un auteur vous aura plu.
Bientôt une nouvelle « Rencontre avec … » :  un auteur, ou un illustrateur, ou bien encore un éditeur … Surprise !

A bientôt !


dimanche 21 mai 2017

Chat Noir (Tome 1) : Le secret de la Tour Montfrayeur, de Yann Darko


Aujourd’hui, je vous parle d’un livre, qui s’adresse aux plus grands, vers 11 ans : Chat noir (Tome 1).



La première fois que j’ai entendu parler de ce livre, c’était à travers un visuel de se couverture. Je ne savais donc pas de quel genre il s’agissait. Je pensais à une BD. Eh, non, c’est un roman !
Mais après sa lecture, je me dis que je ne me suis pas tant trompée finalement, puisque c’est un roman très visuel. J’entends par là que l’on peut facilement se faire le film de l’histoire dans sa tête. Et pourquoi ne pas s’imaginer une bande-dessinée, ou un petit film ?
Ce qui est à mon sens un bon point pour attirer les jeunes lecteurs.

Et si je vous parlais un peu de l’intrigue ? Mais pas trop quand même, pour ne pas tout dévoiler. Chat Noir ? Qui est ce chat noir ? Voleur ou justicier ? Ce qui est sûre, c’est qu’il parcourt la ville, la nuit, , tel un chat, à l’aide de ses griffes de métal, pour commettre ses méfaits. Et cela, ne plait guère au Seigneur de Deux-Brumes. Il promet une récompense à qui le prendra. Cela retient l’attention de Sacha, le fils du forgeron. Il le veut ce chat noir mort ou vif ; cela lui permettre peut-être de conquérir le cœur de sa belle. Oui, il l’aura ; mais cela ne sera pas sans conséquence.

Histoire parfois grave, mais le ton est léger ; et surtout, le héros est attachant.

Ce livre est le premier tome d’une trilogie mêlant Histoire (Moyen-Âge), intrigue et mystère, rebondissements, et un peu d’humour. Un roman déjà couronné par plusieurs prix.

Et qui sera de nouveau couronné par un nouveau prix, aujourd’hui. En effet, l’auteur va recevoir vers 14h le Prix Plume Jeunesse, au Chapiteau du livre de St Cyr sur Loire (37).


Je suis sûre que ce premier tome donnera envie à vos lecteurs de lire les tomes suivants ! Alors, bonne lecture !


Pssss : La surprise, c'est pour la chronique suivante ! 


Titre : Chat noir / Tome 1 : Le secret de la Tour Montfrayeur
Auteur : Yann Darko                     
Editeur : Folio Junior
Date de première parution : 2013



jeudi 18 mai 2017

Les espions de Pharaon (1) - Le Fils du Traître, de Béatrice Egemar


            Une fois, n’est pas coutume, je vous propose aujourd’hui, un livre pour les grands. C’est un roman, intitulé « Le Fils du traître ». Il est le tome 1 de la triologie « Les espions de Pharaon », de Béatrice Egémar.

Ce livre, je l’ai découvert grâce au Prix Plume Jeunesse de la 9e édition du Chapiteau du livre, de St-Cyr-Sur-Loire.

L’histoire :
Méry apprend au côté de son père, Ramsoé, le métier de scribe. Ce père, qui travaille pour le Trésor d’Amon à Thébes, il le respecte et l’admire. Mais voilà, que celui-ci se fait, injustement arrêté, victime d’un complot. En effet, Ramsoé avait découvert les manigances d’Hérithor, le directeur du trésor. Celui-ci pillait petit à petit le Trésor. Monté un complot, pour faire emprisonné Ramsoé, était donc pour Hérithor un moyen de le faire taire.  
Méry veut rétablir toute la vérité sur cette histoire. Il doit donc fournir au vizir Paser, les documents prouvant l’innocence de son père. Mais ce ne sera pas chose simple. Pour cela, il devra descendre le Nil et passer par plusieurs villes.  Heureusement, il aura l’aide précieuse de sa nouvelle amie, Anouket.
Les dangers seront nombreux. Mais, ils finiront par trouver un allié de taille, en la personne même de … Eh, non, je ne vous dirai pas qui ! Laissons un peu de suspens !



Mon avis :
Un roman à mettre dans les mains, de tous les adolescents passionnés par l’Egypte ancienne. Et à coup sûr, ils auront envie de lire les tomes suivants (dès leurs sorties) !
Pour ceux, qui découvriraient cette époque, pas de soucis. Le texte, ainsi que nombreuses notes de bas de pages et définitions, guident le lecteur.
La personnalité des deux héros permet à chacun de s’identifier et de rentrer dans le récit. Il ne faudrait pas croire que le personnage d’Anouket ne jouent qu’un rôle secondaire. Son caractère bien trempé et ses actions donnent eux aussi tout son sens à l’histoire.
En plus du volet historique, s’ajoute une bonne dose d’aventures. Les rebondissements sont nombreux et amèneront le jeune lecteur à tourner les pages afin de savoir l’issue de l’histoire.

Je n’ai donc plus qu’une chose à vous dire : Bonne lecture !

Ah, non, j'oubliais ! Béatrice Egémar sera en dédicace le week-end prochain, à la 9e édition de Chapiteau du livre, de St-Cyr-Sur-Loire (37). 



Et dans le prochain article, une petite surprise … 


Titre : Les espions de Pharaon (1) - Le Fils du Traître 
Auteur : Béatrice Egémar 
Editeur : Fleurus
Date de première parution : 2016

vendredi 12 mai 2017

Le Prix "Plume Jeunesse" de la 9e édition du Chapiteau de Livre, de St Cyr sur Loire


   Le samedi 4 mars, j’ai eu la chance d’être invitée à la sélection du prix « Plume jeunesse », organisée par le Chapiteau du Livre, de St Cyr-sur-Loire.



Pendant plus d’une heure, vingt collégiens de 6e, issus de 12 collèges du département, ont débattu puis voté pour élire le livre, qu’ils avaient préféré.



Ce fut un joli moment de partage littéraire, autour d’enfants pour qui, nous l’avons vite ressenti, la lecture est un plaisir.


Quatre livres leur étaient proposés.

Le premier livre évoqué fut : « Les espions de Pharaon : Le fils du traître », de Béatrice Egémar.
Ce livre est un roman historique, qui se passe en Egypte. Les enfants semblent avoir apprécié cette histoire pour son action et ses nombreux rebondissements. Ils ont parlé d’un livre qui n’était pas trop difficile à lire, et qui se lisait vite, tant ils avaient envie de savoir la fin. Ils se sentaient comme plongé dans l’histoire. La persévérance du héros les a également touchés.




Le deuxième livre a entré dans la discussion fut « Sur la corde raide », de  Janine Bruneau
A la quasi-unanimité, ce roman ne leur a pas convenu. A cela deux raisons. Tout d’abord, la difficulté de lecture. Perdu dans les personnages, certains ont même fait le choix d’abandonner leur lecture. La deuxième raison fut la difficulté des thèmes abordés. Roman très réaliste et très triste ; ils n’ont pas réussi à se projeter.




Le troisième livre de la sélection était « Chat Noir : Le secret de la Tour de Montfrayeur», de Yann Darko
Rapidement, nous avons senti un vif engouement pour ce premier livre d’une trilogie. Avant même d’évoquer dans le détail celui-ci, les enfants disaient avoir envie de lire les suivants.
Contrairement au roman précédent, ils ont parlé pour celui-ci d’une envie de se projeter, de faire partie de l’aventure. Même si l’histoire est grave, le ton est léger, le personnage gentil, et le tout très visuel.




Le quatrième livre est : « Dix minutes à perdre », de Jean-Christophe Tixier
Ce livre d’aventure policière a également beaucoup plu. Partagé entre la peur et l’envie de continuer, ils ont su se saisir de ce roman, jusqu’à la fin palpitante.




   Avec un vote assez serré, le choix des élèves fut « Chat Noir ».



   Le prix sera remis à l’auteur le samedi 20 mai en début d’après-midi, par les enfants eux-mêmes. Le dimanche matin, ils auront droit à une rencontre privée avec l’auteur. L’auteur sera présent pour cette 9e édition du Chapiteau du Livre pendant les deux jours.



   Si vous habitez la région, réservez votre week-end du 20-21 mai et aller faire un tour au Chapiteau de Livre, au Parc de la Perraudière à St Cyr-sur-Loire. L’entrée est gratuite et vous aurez la possibilité de rencontrer 250 auteurs (de littérature de jeunesse ou générale). Quelques animations sont également prévues, dont la fameuse dictée par Natacha Polony.

http://chapiteau.chapiteau-du-livre.com/accueil.html 

https://www.facebook.com/lechapiteaudulivre/