samedi 11 novembre 2017

Flon-Flon et Musette, de Elzbieta


      En ce jour de 11 novembre, et donc de commémorations, je ne pouvais que vous parler de ce livre.
C’est un petit trésor.



La guerre, c’est un sujet bien difficile à aborder avec les enfants.
Mais, dans cet album, Elzbieta arrive à le faire avec délicatesse et poésie. Ce sont des qualités que l’on retrouve à la fois dans le texte et dans les illustrations.

«La guerre ne meurt jamais, mon petit Flon-Flon. Elle s’endort seulement de temps en temps. Et quand, elle dort, il faut faire très attention de ne pas la réveiller.  »

Et si je vous parlais de l’histoire en quelques mots ?

C’est l’histoire de deux (lapins) enfants, Flon-Flon et Musette, séparés par la guerre. Cette guerre, Flonflon ne la comprend pas. Pourquoi ne peut-il plus voir Musette ? Pourquoi ce père qui part et qui revient brisé ? Et puis, d’abord, pourquoi la guerre ?
L’auteur arrive à mettre des mots sur tout cela.
Je ne vous révèle pas la fin de l’histoire. Mais, vous la voyez probablement cette toute petite lueur d’espoir, qui brille, là-bas, au loin …


Flonflon, Musette. On en parle du nom des personnages enfantins ? Cela fait penser à la joie, au bonheur, aux jolis moments. Tout le contraire de la guerre. Mais les enfants ne sont-ils pas, eux aussi, finalement, tout le contraire de la guerre ?


Je pourrais encore vous parler longtemps de ce livre : du cadrage des illustrations, à travers une fenêtre, des techniques utilisées et des nuances de blanc/beige ; ou bien du texte, et de ces mots à la fois simples et forts.
Mais je ne vous en dirais pas plus, sur ce livre ; car il vous faut le découvrir. C’est une merveille.



Bien entendu, en tant qu’adulte, vous n’aurez pas la même lecture que les enfants. Et si vous êtes comme moi, ce livre, il vous « prendra aux tripes », et vous mettra les larmes aux yeux.



C’est un chef d’œuvre classique à avoir  absolument dans sa bibliothèque.


Bonne lecture !


Dès 6 ans

Titre : Flonflon et Musette
Auteur : Elzbieta
Editeur : L’Ecole des Loisirs         Collection : Pastel
Date de première parution : 1993


dimanche 5 novembre 2017

Thésée, comment naissent les légendes, d'Yvan Pommaux


La mythologie, que d’aventures !

Adolescente, collégienne, j’ai appris le latin. C’est à cette époque, que j’ai découvert la mythologie. Cela m’a passionnée !

Quand j’ai découvert ce livre, Thésée, je me suis dit « Chouette de la mythologie » et « Re-chouette Yvan Pommaux » ! Ce livre ne pouvait que me plaire ! Et effectivement, il m’a plu.



Cet album traite du personnage de Thésée. Vous retrouverez plusieurs légendes qui lui sont liées dont des très connues comme celle du Minotaure et de son labyrinthe, sans oublier le fil d’Ariane.  Mais pas que … Le livre d’Yvan Pommaux est riche. Vous apprendrez sûrement des choses que vous vous ignoriez encore. Vous saviez, par exemple, qu’il est l’inventeur de la démocratie ?



La mythologie et son entrelacs d’histoires n’est pas des plus simples à intégrer. Tous les personnages et toutes les légendes sont liés !

Dans ce livre des noms comme Zeus ou Poséidon, des histoires, se rappelleront d’ailleurs surement à vos oreilles.

D’autre part, avouons-le la mythologie c’est un peu « amour, sexe et rock’n roll » … euh, pardon « sang, sexe et barbarie » !



Pas facile !

Mais l’écriture d’Yvan Pommaux et le fait que ce livre soit un album, et qu’il possède, par conséquent, des illustrations, donnent une certaine lisibilité à ce qui au premier abord, est assez complexe. Sans pour autant, rogner sur les détails. Un vrai tour de force !



Qui dit album, pourrait laisser croire à un livre s’adressant aux plus jeunes. Erreur, ne vous y trompez pas, il existe des albums pour les plus grands et celui-ci en fait partie. Pour les raisons évoquées, plus haut, bien entendu.



Lancez-vous dans la lecture de cet album avec votre grand ; et pourquoi pas allez découvrir les autres de cette série : Ulysse, Œdipe, Orphée …


  
Titre : Thésée, comment naissent les légendes
Auteur : Yvan Pommaux
Editeur : L’école des Loisirs
Date de première parution : 2007



----------------------------------------------------------------------------------------------------


JEU / Le labyrinthe du minotaure

En octobre, « L’école des Loisirs » et « Playbac » ont sorti un jeu, appelé "Le labyrinthe du Minotaure".

Ce jeu s’inspire de la légende du Minotaure, et reprend les illustrations de l’album d’Yvan Pommaux.



Qui sera le premier à sortit du labyrinthe infernal imaginé par Dédale, et sans rencontrer le Minotaure ?

Le principe du jeu 
Il faut lancer le dé puis réaliser des actions : poser des tuiles, avancer ou bloquer ses adversaires. Mais attention, un de vos adversaires peut vous demander d’affronter le Minotaure en duel, et dans ce cas, vous risquez de repartir au point de départ.



C’est un jeu de stratégie.
Par conséquent, 7 ans est effectivement l’âge minimal. Jouer avec des enfants, d’âge collège, peut être plus intéressant. C’est d’autant plus sympa, lorsque l’on peut faire avec son enfant le lien avec l’album et les légendes mythologiques.

Sur le jeu, il est indiqué de 7 à 107 ans. Et effectivement, même, entre adultes, vous passerez une bonne soirée autour de ce jeu.



Un petit « moins » : la règle du jeu est assez minimaliste. On ne sait même pas à qui correspondent les pions/personnages. Il aurait peut-être été intéressant de rajouter quelques lignes à ce sujet.
Mais ce n’est pas essentiel et cela ne vous empêchera pas de jouer.


Bonne lecture et bon jeu ! 


dimanche 15 octobre 2017

Miam ... j'aime bien ! de Yusuke Yonesu


La semaine du goût se termine. Profitons-en pour parler encore nourriture.


Aujourd’hui, c’est un cartonné, pour les tout-petits, que je vous présente : Miam… j’aime bien !



Page après page, ce livre nous fait découvrir l’aliment préféré d’animaux bien connus des petits. Le chat aime bien le poisson, la souris aime bien le fromage, le lapin aime bien les carottes …
Mais qui aime tout ça ? L’enfant, bien sûr !
C’est d’ailleurs ce que me dit ma fille après chaque lecture. Alors, qu’honnêtement, ce n’est pas le cas !
Un bon moyen d’inciter nos petits à goûter ? Pourquoi pas ?

Les illustrations sont très colorées, les animaux "so cute", et le tout est mis en valeur par le fond blanc.
Le texte court nous livre un joli florilège de noms et d’adjectifs liés au plaisir de manger.



Bon, je vous révèle le vrai bonus de ce livre ? Ce qui fait que les enfants l’adorent ? Oui !
C’est à livre à trous. Le trou correspondant à la bouche de l’animal (ou de l'enfant), qui croque alors sa nourriture à chaque changement de page. Très drôle !



Je vous souhaite donc :
Bon appétit ! … Euh, pardon ! … Bonne lecture !



Titre : Miam … j’aime bien !
Auteur : Yusuke Yonezu  
Editeur : Minedition  
Date de première parution : 2012

                                                                                             

mardi 3 octobre 2017

Mange ta tartine !

Pour ceux, qui ne le savent pas encore, j'ai ouvert, il y a quelques semaines, un deuxième blog, qui s'appelle "Mange ta tartine !

C'est un blog que l'on pourrait qualifier de "Lifestyle Family". 

Là-bas, j'ai envie de partager encore et toujours avec vous, mais de façon plus large mes coups de cœurs, mes bons plans ou mes astuces de maman.

On parlera donc beaucoup des enfants, mais aussi des mamans et de la famille au sens large, et bien sûr, de la Touraine, où je vis, puisque c'est ici, que je suis la plus à même de trouver des bons plans. 

J'espère faire de vous des lecteurs fidèles. 

Au plaisir de vous lire, moi aussi, dans les commentaires. N'hésitez pas, j'adore ça ! 


https://mangetatartine.blogspot.fr/

Le magazine Kezako Mundi


Vous allez me dire ? Kesako ? Qu’est-ce que c’est ? ;-)



C’est un magazine, traitant des questions de société, et à destination des adolescents dès 14 ans. Mais même les parents peuvent y trouver leur compte !

L’idée de ce magazine est de faire découvrir notre société aux jeunes, en leur donnant les clés, pour mieux comprendre les débats qui l’animent ; et ainsi se forger leurs propres opinions. En résumé, il décode notre monde.

Apporter des repères, expliquer le vocabulaire, comprendre l’histoire passée … Autant d’éléments plus que nécessaires pour vivre dans ce monde où les infos se font et se défont à une vitesse folle.

Tous les deux mois, les lecteurs peuvent retrouver : un dossier complet (dont le thème est en général lié à l’actualité), le décryptage d’une image, des témoignages, des débats …
Parmi les grands thèmes déjà évoqués, il y a le racisme, l’orientation, internet , les jeux vidéos ... 



Le vrai bon point de ce magazine ? La diversité.
En effet, la presse à destination des adolescents se focalise en général sur une thématique. Vous trouverez le magazine consacré aux jeux vidéos, ou celui pour l’apprentissage de l’anglais, ou bien encore celui traitant des sciences, ou de la géographie … 
Kezako, lui , parle de TOUT,  et cela, vu sous l’angle de l’actualité. 


Vous voulez faire de votre adolescent un adulte responsable, à l’esprit critique aiguisé ? Alors, foncez !



Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir le site : www.kezako-mundi.com
Le magazine est également présent sur Facebook.



Je participe à "Chut, les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr/



mercredi 27 septembre 2017

Le loto de la Famille Souris


   Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, je ne vous parle pas d’un livre, mais d’un jeu. Ne craignez rien ; nous ne nous éloignons pas beaucoup des albums de littérature de jeunesse, puisque le jeu dont je vais vous parler s’en inspire.

   Il y a quelques jours, est sorti, le Loto de la Famille Souris.



Peut-être connaissez-vous déjà ces petits personnages ? Ils sont les héros d’une série d’albums de l’auteur Kazuo Iwamura.


Ici, nous aimons beaucoup ces histoires. Elles sont toujours pleines de poésie ; et les illustrations fourmillent de détails aussi riches que le texte.


Ce sont ces illustrations, extraites des divers albums de la série, que nous retrouvons dans ce jeu.



   Le principe du jeu de loto ? Tout le monde le connaît. Des images à replacer sur sa grille. Sauf qu’ici, il y a un petit plus : les cartes « feuille magique » et « champignon ». La première remplace n’importe quelle autre carte ; la seconde oblige à se défausser de l’une de ses cartes.



Et c’est un vrai petit plus ! Qui permet de réunir aussi bien les plus petits que les plus grands autour de ce jeu. C’est ça qui, je pense, donne à mon 7 ans autant envie de jouer que ma 3 ans. C’est cet effet de suspens, de rebondissement : car oui, la partie peut être chamboulée à tout moment !


   Alors, prenez plaisir à relire les aventures de la famille Souris.
Et allez découvrir ce jeu !


De 3 ans à 103 ans ;-)


Titre : Le loto de la famille Souris
Editeurs : L’école des Loisirs – Play Bac
Date de première parution : 20 septembre 2017

 *Merci à L'école des Loisirs

mardi 19 septembre 2017

Les mille et une vie des urgences, D. Mermoux et B. Beaulieu

   Peut-être comme moi, avez-vous déjà entendu parler du livre « Alors voilà », le recueil d’anecdotes d’un ancien urgentiste. Il était dans ma liste d’envies lectures (adultes) depuis un moment. Mais jamais lu.

Et puis s’est présentée à moi, l’occasion de le lire, dans sa version BD, qui est sortie ces jours-ci.



Je vous en parle ici, car ce livre est présenté par l’éditeur comme une BD ado/adultes. Mais j’avoue, à mon sens, c’est plus une lecture adulte. Pourquoi ? Car ça prend aux tripes ! Alors, pour les lecteurs ados, disons plutôt grands ados.


   L’auteur, Baptiste Beaulieu, a fait son internat de médecine en tant qu’urgentiste, avant de devenir généraliste. Il en a gardé une série de souvenirs qui lui ont permis de bâtir ses écrits. 



Ne vous attendez pas à une série d’anecdotes mises bout à bout (et tant mieux).  L’auteur raconte dans ce livre une histoire, celle de la femme oiseau de feu, comme il l’a surnommée ; celle des derniers jours de vie de cette femme, dans l’attente de son fils coincé à l’autre bout du monde. Pour la tenir en vie, l’urgentiste lui raconte des histoires, qui sont la vie de l’hôpital. Il parle des patients comme des soignants, des moments farfelus comme des plus touchants, des joies comme des peines. C’est une histoire dans les histoires.

Vous aurez compris toute l’importance que l’auteur accorde au fait de raconter, de témoigner.

« Je n’ai pas grand-chose dans la vie mais j’ai des histoires. Je rencontre […] des existences qui interrogent mon humanité. [ …] Je tricote entre elles des destinées humaines. »

C’est un témoignage, qui ne laisse pas indifférent. Comment rester insensible, devant ses récits de vies, dans leurs moments les plus difficiles.




   Avant d’être une BD, « Les mille et une vie des urgences » fut un blog puis un livre. N’ayant pas lu les formats précédents, je ne peux faire de comparaison. Mais je trouve cette interprétation en BD plutôt réussie. Beau travail de l’illustrateur, qui a su donner du relief au récit par les dessins.


Bonne lecture, à vous !



Titre : Les mille et une vies des urgences 
Auteur : B. Beaulieu           Illustrateur : D. Mermoux
Editeur : Rue de Sèvres
Date de première parution : 13 septembre 2017


* Merci à "Rue de Sévres"